Témoignages

"J'ai eu l'occasion de travailler avec l'équipe de Soreval Corporate Finance sur le 1er tour de table de FL Interactive finalisé en 2010."

Frédéric Lampin - Président directeur général - FL Interactive

Lire la suite

Accueil > Actualités / Presse > Avis d'expert

Avis d'expert

En fonction du stade de développement de la société les investisseurs ne seront pas les mêmes : décryptage des principaux leviers pour financer sa croissance
Le 27 Avril 2012

Le développement d'une entreprise nécessite parfois d'avoir recours à un financement externe. Les premiers capitaux, essentiels au lancement de l'activité (amorçage jusqu'à 100 K€), peuvent provenir de l'entourage proche ou des actionnaires fondateurs de l'entreprise. Ce premier apport financier (love money), constitué de façon autonome, donne de la légitimité aux fondateurs auprès des investisseurs potentiels. En effet, le simple fait de convaincre ses proches d'investir dans le projet montre que l'entrepreneur sait fédérer et vendre son idée.

Dans un second temps, pour accompagner l'entreprise dans l'élaboration de son produit jusqu'à sa commercialisation, l'entrepreneur peut envisager une deuxième levée de fonds.

Si le montant nécessaire se situe entre 100 et 500K€, il est conseillé de faire appel à des Business Angels, investisseurs privés ayant généralement une connaissance dans le secteur d'activité du projet. Avoir recours à des business Angels reste un moyen efficace pour une société qui, à ce stade, ne génère pas encore ou peu de chiffre d'affaires mais qui souhaite se développer.

Si le montant de la levée de fonds est supérieur à 500 K€, il est préférable de s'adresser à des fonds de capital. Dans le contexte économique actuel, ces fonds d'investissements sont très vigilants, ce qui se traduit notamment par une augmentation du montant minimum investi, et par un choix d'investissement orienté vers des sociétés plus matures et donc moins risquées.

Ces fonds ciblent en priorité les jeunes entreprises innovantes (2 à 5 ans) déjà structurées, qui idéalement regroupent les critères suivants :

  • Avoir une équipe solide et regroupant les principales compétences nécessaires,
  • Etre en pleine croissance,
  • Disposer d'une avancée technologique,
  • Réaliser du chiffre d'affaires, ou avoir des preuves de concept (proof of concept),
  • Avoir besoin d'un minimum de 1 à 2 millions d'euros pour accélérer leur développement organique, ou réaliser de la croissance externe...

Ces fonds financent également des sociétés plus matures, bénéficiaires, avec un chiffre d'affaire supérieur à 5 M€, provenant de tout secteur confondu (service ou industrie), et ayant besoin de fonds pour financer un nouveau projet de développement (international, nouveau produit...) ou une croissance externe.

Voir nos services

Conseil en levée de fonds Conseil en cessions/acquisitions Opérations financières à effet de levier/LBO

contactez-nous au 01 55 95 91 70